Duo ESTAMPES # Violoncelle piano

12 août à 20h30 – Théâtre Max Jacob
Brahms, Piazzolla, Debussy, De Falla

 

Emilie Fichter

Née à Avignon en 1984, Émilie Vaute débute le piano à l’âge de six ans à l’école municipale de Bédarrides avant d’intégrer le Conservatoire à Rayonnement Régional (C.R.R.) du Grand Avignon dans la classe de Jean-Luc André. Après l’obtention de la médaille d’or du Concours de piano Claude Kahn à Paris et du diplôme d’études musicales (D.E.M.) avec trois médailles d’or à l’unanimité en piano, musique de chambre et formation musicale, elle suit en 2001 le cycle de perfectionnement au C.R.R. de Montpellier dans la classe de Patrick Zygmanowski. En 2003, elle intègre la classe de Bruno Rigutto au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Elle reçoit les conseils de grands maîtres du piano tels que Jacques Rouvier, Claire Désert, Elisabeth Léonskaya, Itamar Golan, Géry Moutier, Claire-Marie Le Guay…

Après l’obtention du prix de piano en 2007, elle s’intéresse plus précisément à la musique de chambre dont elle suit les classes de Vladimir Mendelssohn (en sonate avec alto), Claire Désert (en formation deux piano) et François Salque (avec le violoncelliste Guillaume Fichter) au CNSM de Paris.

Émilie Vaute s’est produite dans de nombreux festivals en tant que soliste et chambriste : Salle Gaveau à Paris, festival    « Jeunes talents » à l’Hôtel de Soubise à Paris, Amphithéâtre Richelieu de l’université La Sorbonne, festival international de piano « Ars Terra », festival « Piano en Arvor », « Chopin aux chandelles » (église Saint-Ephrèm, Paris), récital de clôture du festival « Aux tours du piano » à Châteaurenard, « Moments Musicaux » de Carry-le-Rouet, Auditorium de Vaucluse Jean Moulin (scène départementale), « Apér’Musique » à l’Opéra d’Avignon, « Chambre avec vue » à Beg Meil, « Les Préludes de Pont-Aven », en Alsace lors d’une tournée de concerts et actions pédagogiques avec l’Association pour les Jeunes Artistes Musiciens (AJAM), à l’Archipel de Fouesnant …

Parallèlement à son activité de soliste et chambriste, Émilie Vaute a étudié la musicologie pendant deux ans à l’université La Sorbone-Paris IV sous la direction de Jean-Jacques Velly, maître de conférences habilité. Son mémoire intitulé « L’esthétique du plaisir dans les 24 Préludes pour piano de Claude Debussy » lui permet d’obtenir le grade de Master avec la mention très bien.

Pianiste aux multiples facettes, Émilie s’épanouit en tant qu’artiste, musicologue et également pédagogue puisqu’elle transmet sa passion dans différents conservatoires depuis 2007.

 

Guillaume Fichter

Guillaume Fichter est né en 1984 et débute le violoncelle à l’âge de 5 ans. Il intègre un an plus tard le CRR de Strasbourg. Il remporte en 1996 le premier prix au concours Bellan à Paris et obtient à 17 ans les médailles d’or de violoncelle et de musique de chambre mention très bien. Il intègre dans la foulée la classe de Jean Deplace. Il suit par ailleurs les cours de Philippe Muller et entre avec lui en 2002 au conservatoire d’Aulnay-Sous-Bois où il reçoit aussi des cours d’Ophélie Gaillard. En 2004 Guillaume Fichter réussi le concours du CNSMD de Paris et rentre chez un autre maître de l’école française, Jean-Marie Gamard.

Il remporte en 2006 le 2e prix au concours international de Ville d’Avray et reçoit des cours de Franz Helmerson. Guillaume Fichter est également choisi deux années consécutives pour être violoncelle solo de l’orchestre du CNSMD de Paris. Il se consacre également à la musique de chambre puisqu’il se perfectionne en quatuor à cordes dans les classes de Vladimir Mendelssohn puis Marc Coppey. Au départ à la retraite de Jean-Marie Gamard, il passe sa dernière année dans la classe du jeune soliste Jérôme Pernoo où il obtient son premier prix mention très bien. Se dirigeant vers la pédagogie, il intègre sur concours en 2008 la classe de formation à l’enseignement au CNSMD de Paris où il obtiendra son Certificat d’Aptitude en 2011. Se spécialisant ainsi dans la connaissance des arts, il réalise un mémoire de recherche basé sur la relation entre la peinture monochrome et la musique, ainsi qu’un projet pédagogique cherchant à montrer les liens intimes entre l’acteur et l’interprète instrumentiste.

Guillaume Fichter s’est souvent produit en soliste avec les suites de Bach pour violoncelle seul, notamment au musée du Louvre et participe à divers salons parisiens pour jeunes interprètes. Il se fait par ailleurs une spécialité des concerts de violoncelle seul, cherchant à exprimer au travers d’un répertoire riche et varié l’infinité d’expressions et de techniques que le violoncelle peut déployer. Il a joué sur de nombreuses scènes françaises, dont grâce à des partenariats avec les CRR de Reims et de Nice. Il a aussi effectué des tournées en sonate avec piano et violoncelle seul, en Alsace, avec l’association AJAM, ainsi qu’avec le quintette Selenium dans les régions Rhône-Alpes et PACA. Il forme ainsi depuis 2007 un duo avec la pianiste Émilie Vaute, renommé depuis peu Duo Estampes qui joue au travers des programmations de salles de spectacles comme de festivals. Il enseigne actuellement le violoncelle et la musique de chambre au conservatoire à rayonnement départemental de Quimper et dirige également l’ensemble symphonique.

Guillaume Fichter joue un violoncelle de Charles-François Gand dit « Gand père » de 1838.

 

Télécharger le programme