Théâtre de Cornouaille

En 1994, le Théâtre de Quimper obtient le label Scène nationaleMichel Rostain, musicien et metteur en scène, est alors nommé à la tête de cette nouvelle Scène Nationale avec pour mission de constituer un pôle d’excellence théâtrale, musicale et chorégraphique. Sa Compagnie de création théâtrale et musicale « Un Théâtre pour la Musique » est associée à la vie du Théâtre dès 1995. De septembre 1996 à mai 1998, la construction du nouveau Théâtre de Cornouaille a constitué le plus grand chantier du Finistère. Cet établissement de 700 places dessiné par les architectes Nicolas Michelin et Finn Geipel a pris le relais du Théâtre Max-Jacob. Le noyau de béton (25 m de large, 45 m de long, 20 m de hauteur) accueille la salle principale, la salle de répétition et la cage de scène. Il est enveloppé d’une structure moins haute, recouverte de panneaux d’ipé, comprenant les bureaux, les loges, l’accueil du public, les foyers et les circulations. L’architecture est un dialogue entre passé et présent : alternant bois, béton et acier, les matériaux marient chaleur et modernité. Bien que résolument contemporain, le théâtre s’intègre harmonieusement à son environnement immédiat, le bâtiment a été habillé d’une couronne d’ipé, bois du Brésil. Il comporte un parking souterrain de 452 places. L’orchestre ou parterre compte 524 places et le balcon compte 159 places plus quelques « places-paradis » pour les retardataires. La salle polyvalente « L’Atelier » contient 120 places assises en gradin et des chaises sur praticables. En 2005, lors de la venue du Ministre de la Culture, la Scène Nationale de Quimper se voit confirmée dans ses missions de Création Musicale. Entre 1995 et 2009, une soixantaine d’ouvrages de théâtre lyrique et musical sont créés à la Scène Nationale de Quimper. Au cours des six dernières années, ces spectacles ont donné lieu à plus de 634 représentations en tournée en France et à l’étranger (Canada, Espagne, Japon, etc.) rencontrant ainsi plus de 175 000 spectateurs. En 2009, Franck Becker est nommé directeur du Théâtre de Cornouaille – Centre de Création Musicale – Scène Nationale de Quimper. Avec près de 50 000 spectateurs accueillis chaque année, toutes manifestations confondues, le Théâtre de Cornouaille-Scène Nationale de Quimper connaît depuis sa création un succès constant au fil des saisons. Le nombre d’abonnés dépasse les 4 700. Le Théâtre de Cornouaille est subventionné par la Ville de Quimper, l’État (Ministère de la culture et de la communication – Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne), et le Conseil général du Finistère.

1 Espl. François Mitterrand
29000 Quimper
Tel : 02 98 55 98 55
plus d’infos : http://www.theatre-cornouaille.fr